AccueilS'enregistrerConnexion
La foire des Fermiers du 23 août au 10 septembre
Le lai des marins naufragés du 15 au 20 septembre
L'anniversaire de Bilbo du 20 au 26 septembre
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Lizeth Heliandil

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35  Suivant
AuteurMessage
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 4 Mar - 9:17

@Myrhendil a écrit:
Heu ! Jusqu'à présent, j'adhérais bien mais là, ça me semble partir sans queue ni tête ! Attention ! Ce n'est qu'une opinion personnelle et peut-être passagère. On verra la suite.

Coucou Myr, c'est l'histoire de Chandra qui t'ennuie ? Parce que du sans queue ni tête, tu risques d'en ravoir bientôt Wink

Si je lisais un livre et que je savais tout depuis le début, ça serait moins amusant. Y'a encore du rebondissement de prévu.

En fait, ce qui peut faire un peu sans queue ni tête, c'est surtout ma méthode d'écriture. J'écris au fil du temps, je n'ai pas prévu ça ou ça longtemps à l'avance (sauf certaines scènes). L'histoire de Chandra est une idée assez récente, et la seule chose que je pourrais regretter, c'est de ne pas avoir laissé plus d'indices au fil du temps, d'avoir trop insisté sur le fait que Gologmolva ne devait pas avoir avec lui le pendentif pour qu'il puisse l'utiliser. Oui, c'est vrai que j'aurais dû être plus subtile. Je peux toujours essayer de me rattraper en disant que Chandra en a assez et cherche un moyen d'en finir depuis un moment, et a besoin de temps pour mettre en place son plan et de cacher/omettre/mentir sur pas mal de choses pour garder la confiance de Lizeth. Chandra est loin d'être un personnage gentil. C'est plutôt un personnage arrogant qui se repent.

Dans tous les cas, il n'est pas impossible que je décide de revenir sur l'histoire en elle-même quand j'aurai terminé, pour essayer de fluidifier et de faire moins "épisodique un peu chaotique". Car j'aurai donc la trame complète et je pourrai éventuellement corriger certaines incohérences.

Le BG de Lizeth reste une histoire parallèle, qui ne reprend finalement que les lieux du Seigneur des Anneaux du jeu principalement et des livres en secondaire, ainsi que quelques personnages. Je me suis éloignée du vrai LORE depuis longtemps, et je ne prétends pas faire du super RP. Pour le peu de lecteurs que j'ai, si ça peut les divertir, ça me va. Avoir des retours reste important et même si j'ai l'air (bon, pas que l'air) de faire de gros efforts pour rattraper à chaque fois les pots cassés de mes incohérences et de mes idées folles, je n'aurais juste à ajouter que je ne suis pas écrivain de haut niveau, que je fais ça pour mon plaisir et pour ceux et celles qui souhaitent me lire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mar 6 Mar - 9:52

@Lizeth

En fait je m'imagine en train de lire un livre (je repense au Harry Potter) et parfois on avait aussi des rebondissements, on comprenait pas tout, c'était le but de l'auteur de nous laisser dans le flou avec peu voir très peu d'indices parfois.

Ce qui bloque peut être Myr sur cet BG c'est qu'on a pas la suite. On lit celui la et on reste en attente (ce qui est normale vu que tu ne l'a pas fini) et du coup des interrogations se posent.
En relisant le tout en une fois, ça generait peut être moins. Car je suppose que même Amyn et les autres se posent des questions et que via l'histoire tu vas apporter des réponses claires comme tu l'as fait la ( en réponse à Zyn)

Mais continue, j'ai envie de savoir la suite, comment ça va se passer et ce que vont devenir tout ce petit monde, gentil, repenti ou méchant :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 21 Mar - 7:13

BG#90

- Shabb, quel est son état ? demanda Orchysdal avant d'envoyer une boule de feu pour aider Moela qui avait engagé le combat avec un nouveau groupe d'assaillants.

Le Ménestrel secoua lentement la tête. La chef de la confrérie évalua la situation en parcourant la salle des yeux.

- Que faisons-nous, Orchys ? interrogea le Nain. Devons-nous poursuivre la mission et rechercher la mère de Lizeth ?
- Elle peut se trouver n'importe où dans la forteresse, et pour le moment, nous devons trouver une solution de repli, cet endroit n'est pas défendable.

Amynduilas m'interrogea du regard.

- Selon Kintyra, elle n'a pas survécu, lui annonçai-je. Il vaut mieux que vous ne preniez pas plus de risques.

Le Chasseur fixa la dague de ma soeur à sa ceinture et se leva, entraînant Kintyra avec lui. Il lui bloqua les bras car cette dernière opposait toujours une grande résistance.

- LACHE-MOI ! hurla-t-elle.
- Elle peut peut-être nous renseigner sur le lieu où se trouve sa mère, dit Amynduilas en s'avançant vers Orchysdal.
- JE NE DIRAI RIEN, VOUS POUVEZ TOUS MOURIR !
- Très bien, répondit Orchysdal, ignorant les cris de ma soeur. ON SE REPLIE !

Je m'approchai d'Amynduilas et posai la main sur son avant-bras. Je sentis ses muscles se contracter lorsque nous partageâmes de nouveau les mêmes picotements.

- Il n'est pas nécessaire que vous risquiez vos vies pour récupérer le corps de notre mère. Partez sans plus attendre !
- Lizeth, ta sœur ment vraisemblablement comme elle respire. Il y a de fortes chances qu'elle n'ait pas été honnête avec toi sur ce point.
- Est-ce que tu sens sa présence ? lui demandai-je, une once d'espoir dans la voix.
- Je n'ai jamais rencontré ta mère, mais les membres d'une même famille partagent une empreinte commune. Je sens en effet une présence similaire à celle de Kintyra, mais je n'arrive pas à la localiser. Quelque chose semble interférer...


Je vis qu'Amynduilas s'était retenu d'aller plus en avant dans son explication.

- ATTENTION, DES ARCHERS ! cria tout à coup l'un des soldats qui accompagnait les membres de la confrérie.

Cet avertissement nous avaient tirés de notre conversation. Deux groupes d'archers Orques étaient sur la mezzanine, à deux extrémités de la salle et ils ne tardèrent pas à décocher leurs flèches. Leur but était probablement de répandre le chaos entre nos rangs et pendant quelques secondes, ils réussirent leur mission. Je ne craignais rien, si bien que je pus voir les tentatives d'esquive de certains. Près de nous, Moela para le projectile qui lui était destiné à l'aide de son arme à deux mains. Orchysdal invoqua un aigle qui la protégea elle ainsi que Shabb. Amynduilas, quant à lui, tira sur le bras de ma sœur, et ils tombèrent tous les deux au sol. Kintyra poussa un cri de douleur et lorsque le Chasseur se redressa, je vis qu'une flèche était plantée dans son omoplate. Elle n'osa plus bouger et Amynduilas en profita pour se relever.

- Shabb ! cria-t-il.

Il ramassa alors son arc et entreprit de protéger la zone. Le Nain s'approcha de nous.

- Mérite-t-elle mes soins ? demanda-t-il.

La question était cependant rhétorique et le Ménestrel n'attendit aucune réponse, se mettant immédiatement au travail. Il sortit de sa besace un mortier et un pilon, puis prit des sachets d'herbes.

- Ces flèches sont empoisonnées, il faut que je prépare de l'antidote. Ne bouge pas, conseilla-t-il à Kintyra, sinon la pointe de la flèche risque de te transpercer les poumons ou autre chose.

Laissant ma sœur entre les mains expertes de Shabb, je me décidai à aider mes amis. L'un des archers en haut à ma droite venait de se faire tuer, et je concentrai ma volonté vers un autre. L'air crépita autour de mes paumes et après avoir enflammé un souffle d'air, je l'envoyai sur mon ennemi. Néanmoins, contre toute attente, cela me vida de mon énergie. Le décor se troubla quelques secondes. Je cherchai alors des yeux Chandra, qui s'était retirée du centre de la pièce avec Aralyon. Tous les deux suivaient les événements du monde des vivants mais ne semblaient pas avoir l'envie de participer.

- Chandra ! lançai-je à l'esprit de feu en m'approchant. Ne peux-tu pas les aider ?
- Je regrette, Lizeth, je ne peux plus utiliser mes pouvoirs de destruction. Et je ne te conseille pas d'utiliser les tiens non plus. Tu ne pourrais que brasser de l'air. J'ai eu des centaines d'années de pratique, contrairement à toi.


Ceci expliquait cela. Je dévisageai alors Aralyon.

- Ce n'est pas parce que Chandranor m'a convaincu de tout arrêter que je vais soudainement me mettre à aider la veuve et...
- Je ne m'attendais pas à ce que vous nous aidiez ! le coupai-je. En revanche, vous pourriez peut-être répondre à cette question : qu'avez-vous fait de ma mère ?


Aralyon fronça les sourcils. Si ma sœur n'était plus digne de confiance, peut-être pouvais-je tenter ma chance de ce côté.

- J'ai tué beaucoup de monde, crois-moi bien. Mais bien que j'ai manipulé ta mère pour arriver à mes fins, je ne lui ai pas ôté la vie.
- Pourquoi ma sœur aurait-elle menti, alors ?
- Pour la même raison qui explique le fait qu'elle n'a pas hésité à te tuer : elle était prête à tout pour obtenir le pouvoir.
- Pouvoir que vous lui avez probablement promis, déclarai-je.


Aralyon haussa un sourcil et fit un sourire en coin. Ma sœur avait été manipulée depuis le début et seul Manwë savait quels actes venaient réellement d'elle.

- J'ai expressément interdit à mes sbires de toucher ne serait-ce un seul des cheveux de ta mère, reprit Aralyon. A l'heure qu'il est, elle doit se diriger vers la sortie de la forteresse. Les couloirs doivent probablement être vides dans cette partie du château.
- Comment ça ?


Aralyon ne répondit pas. Il regardait à présent Chandra et son regard se troubla.

- Chandranor ? Quelque chose ne va pas ?
- NON ! explosa-t-elle soudain, le regard terrorrisé.


A ce moment, je me maudis de ne plus avoir pensé au bijou depuis qu'Amynduilas avait maîtrisé ma sœur. Je me retournai et vis le Chasseur tirer une dernière flèche pour permettre à Orriath et Irileith de se replier avec le reste des membres de la confrérie. Shabb était en train d'enduire les bords de la flèche avec un cataplasme quand Kintyra le repoussa en hurlant. Elle émit un râle en se redressant, attrapa le pilon en renversant le mortier et son contenu. Elle posa le pendentif au sol et frappa de toutes ses forces.

Je ne vis plus que les silhouettes des Cavaliers Solidaires dans la lumière aveuglante qui venait d'envahir la pièce. Celle d'Amynduilas s'écroula au sol telle une poupée de chiffon. Soudain, tout autour de moi ne fut que ténèbres. Et comme un écho de ce monde, j'entendis la voix de Moela crier le nom du Chasseur.


***

- IMMOBILISEZ-LA, ordonna une voix de femme qui me sembla familière.

Je sentis que l'on faisait pression sur mon corps et doucement je recouvris la vue et le reste de tous mes sens. J'étais désorientée, incapable de me souvenir de ce qui avait bien pu se passer. Kintyra avait détruit le pendentif, et tout s'était enchaîné. Je ressentis un incommensurable pincement au cœur en pensant à Amynduilas. Son âme, rattachée au pendentif, avait dû subir le sort que j'aurais pu endurer. Par mes actions et celles de Chandra, je venais de le tuer. Je réprimai un sanglot.

Autour de moi, je ne reconnus pas la grande pièce de l'autel sacrificiel. A la place, je vis des bancs de bois retournés, un désordre certain et de nombreux corps d'Orques et de Gobelins éparpillés un peu partout. Je remarquai que je ne portais pas mes vêtements habituels, mais une robe à corset noir d'encre. Les cheveux qui m'encadraient le visage n'était plus le blond que je connaissais, mais ils étaient également noirs.


Dernière édition par Lizeth le Jeu 22 Mar - 15:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Zyniortoh

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 18/01/2018
Localisation : Sur ce forum
Humeur : Parade, esquive, blocage

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 21 Mar - 10:39

J'ai tout lu et même relu.
La suite, vite !

Bises
Revenir en haut Aller en bas
Orchys

avatar

Messages : 2717
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 47
Localisation : Lausanne, Confération Helvétique
Humeur : zen, même avec le fouet

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 21 Mar - 10:50

Ze suis en retard avec les 4 denrniers...... pardon... prochaine maitenance prmois
Revenir en haut Aller en bas
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Ven 23 Mar - 9:59

Je viens de le lire à chaud, je le relirais un peu plus tard dans la journée. Y'a beaucoup d'informations et j'ai l’impression de me perdre en cherchant le sens.
J'ai bien compris que le collier était détruits mais c'est toute la scène avant... hmmm nan faut que je lise les deux derniers bg ensemble, c'est pour ça je pense que j'ai du mal à suivre.

Mais on commence à apercevoir la fin du bg me semble Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Ven 23 Mar - 14:59

@Cellebiel oui vu le temps qu'il me faut pour écrire un BG je comprends qu'on soit perdu. D'ailleurs il se peut que je m'y perde aussi (même si je relis au moins deux fois le BG d'avant avant de me décider quoi écrire ensuite). J'avoue que ce chapitre est un peu déroutant, car il y a non seulement le début du "rebondissement" prévu après la mort de Lizeth mais aussi des éléments sur les agissements de Gologmolva/Aralyon.

Je racontais en aparté à Orri qu'Aralyon avait passé pas mal de temps avec la mère de Lizeth et je ne dirais pas qu'il a des sentiments pour elle  (bien qu'ils les ait simulés pour arriver à ses fins) mais il ne lui ferait pas de mal (sans tenir compte de la folie qui semble cependant planer sur elle). Il lui a probablement soufflé à l'oreille, magiquement, que s'il venait à mourir, elle pouvait quitter la forteresse.

Du côté de Kintyra on est bien d'accord qu'elle est une traitresse de bout en bout même si golog l'a bien manipulée. Sûre de ne plus pouvoir atteindre son but, elle n'hésite pas à tout détruire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 25 Mar - 18:15

Pas de soucis Liz :)
Merci pour les explications, c'est déja plus claire comme ça. Et oui on est bien d'accord Kintyra a trahi sa sœur.

Affaire à suivre alors Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 26 Mar - 14:05

J'ai déjà avancé sur l'épisode suivant il devrait arriver le week-end prochain. On en saura plus sur ce rebondissement un peu étrange.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Zyniortoh

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 18/01/2018
Localisation : Sur ce forum
Humeur : Parade, esquive, blocage

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Sam 31 Mar - 11:07

Ben alors ?!
Tu te fais désirer ?

ZyZy
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 1 Avr - 10:23

Voilà Monsieur Zyzy !!

Sinon, je n'illustre plus les BG, j'ai du mal à trouver quoi que ce soit dans le jeu sans que ça soit redondant (n'y allant plus non plus, ça n'aide pas il est vrai) et je n'ai pas de crayon de bois efficace en ce moment. Dézoulée ^^'


BG#91

Je sentis une vive brûlure à la nuque lorsque l'on arracha mon pendentif. Je pus alors voir qui était à la tête des nombreux soldats Malledhrim qui nous entouraient, et malgré le fait que ses traits étaient tirés par la fatigue, ses yeux verts me transperçaient de part en part. Ma sœur prit le bijou et le mit dans une boîte qu'elle referma. Aussitôt, j'eus l'impression que j'allais m'évanouir. On me maintint cependant à genoux, m'empêchant de tourner de l’œil.

- Nous devons quitter cet endroit, comment vont les autres ? demanda-t-elle à l'Elfe situé derrière elle.
- Nous sommes arrivés à temps pour libérer la presque totalité du groupe. Cependant, l'un d'entre eux n'a pas survécu. Un Elfe. On lui a tranché la gorge.

Mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Mais qu'était-il en train de se passer, par Manwë !? Alors que ma sœur regardait au-delà de mon champ de vision, je tentai de tendre le cou pour y voir plus clair.

- Amyn ? dis-je, inquiète.

Presque instantanément, je reçus une gifle qui me fit voir les étoiles. Kintyra agrippa ma robe à l'épaule et ce qu'elle m'apprit me cloua sur place.

- Au contraire, nous sommes arrivés trop tard. Quelques secondes plus tôt et cette traîtresse n'aurait pas assassiné ce pauvre Dirvrelleth.

Comment ? J'avais tué Dirvrelleth ? Pendant quelques secondes j'avais cru que mon rêve prémonitoire s'était réalisé. Ça ne pouvait être qu'un nouveau cauchemar où tous les rôles étaient biaisés, une peur enfouie au plus profond de moi-même qui s'exprimait par les rêves. Mais pourquoi Dirvrelleth ? Et qu'en était-il d'Amynduilas ? Ma sœur m'attrapa le menton et m'obligea à la regarder dans les yeux.

- Tu peux être effrayée, petite sœur, car tous les amis du Chasseur ne laisseront pas ce crime  ainsi que tous les autres impunis. Mais comment donc en es-tu arrivée là, Lizeth ?

Kintyra avait remplacé la colère par de la pitié. Quant à moi, je continuais de chercher une explication logique à cette affaire.

Tout à coup, Moela bouscula deux soldats pour s'approcher de nous, furie rousse implacable. Elle était dans un sale état, mais semblait déterminée à aller jusqu'au bout de ses intentions. La Capitaine ramassa une dague posée au sol près de moi et se jeta sur moi. Les Malledhrims qui me retenaient m'avaient lâchée, préférant se tenir loin de Moela. La lame du couteau qu'elle pressait sous mon menton était prête à mettre fin à cette folie.


- Au nom de tous les Cavaliers Solidaires, déclara-t-elle, je jure que j'aimerais sur le champ venger Dirv avec la même arme qui lui a ôté la vie. Dis-moi une chose qui retiendrait ma main, une chose, UNE SEULE !

Elle avait dit cela avec tant de passion que je ne sus quoi répondre.

- PARLE DONC ! hurla-t-elle.
- Je... je ne comprends pas, tentai-je d'articuler, la voix la plus juste possible.
- NE MENS PAS ! NOUS ETIONS TOUS LA ! Dirvrelleth... il...

Que Moela, la Capitaine dure à cuire, perde son sang froid, je pouvais le comprendre. En revanche, qu'elle fonde en larmes était inédit, comme si la mort du Chasseur ébranlait tout le cours de son existence.

J'attendis que quelqu'un intervienne. Je pensais à Amynduilas, qui, même si j'étais considérée comme la pire ennemie de la confrérie, viendrait pour retenir la main de Moela. Néanmoins, il ne vint pas. Dirvrelleth semblait avoir pris la place de ce dernier dans le cœur de Moela et tout cela ne pouvait être vrai. Cela n'avait pas de sens.


- Je t'assure que je n'y suis pour rien, plaidai-je entre les dents. Moela, tu dois me faire confiance.
- CONFIANCE ? Lizeth, nous t'avions ouvert les portes de notre maison mais tu as bafoué cette confiance.
- Où est Amyn ? lui demandai-je. J'allais à la dérive et j'avais besoin que l'on me repêche du courant.
- Mais de qui parles-tu ?! répondit Moela. C'est un de tes complices ?

J'arrêtai de respirer et ma mâchoire commença à trembler. Pourquoi Moela niait-elle connaître Amynduilas, son meilleur ami d'enfance ? Tout à coup, la vérité s'imposa à moi et mon sang se glaça. Le pendentif avait été détruit, et j'étais en train de vivre les conséquences d'un tel fait. Chandra n'avait jamais été bien claire sur le processus, mais m'avait tout de même donné quelques pistes. L'âme du porteur suivrait celui de Chandra et sans esprit, le corps ne pouvait vivre. Néanmoins, je n'avais jamais prêté plus d'attention aux signes. Chandra avait été réellement bouleversée lorsque j'avais tenté de détruire le pendentif, ou juste avant que Kintyra ne le fasse. Elle avait tout donné quand le bijou avait été endommagé. Depuis le début, j'avais considéré que cette peur venait de celle de mourir, ou tout du moins de devoir quitter ce monde. Chandra avait eu une éternité pour méditer sur la question et maintenant, nous y étions. Tout cela ne m'avançait pas réellement sur mes propres interrogations.

Si l'on reprenait les événements, tout portait à croire que mon rêve prémonitoire s'était partiellement réalisé, je jouais le mauvais rôle, probablement convaincue par Gologmolva. Kintyra n'était vraisemblablement pas de mon côté, ce qui signifiait qu'elle n'avait pas trahi les Cavaliers Solidaires. Ces derniers étaient quand même venus jusqu'ici, mais ils avaient été capturés. Puis j'avais tué Dirvrelleth juste avant que les renforts n'arrivent pour libérer les autres.

Je considérai la possibilité que j'avais pu être ressuscitée avant de commettre tous ces crimes. Mais Gologmolva avait également été tué, alors avait-il suivi le même chemin ?


- Gologmolva est mort ? me risquai-je à demander.

Moela s'apprêta à répondre mais elle se retint. Elle se redressa et me tira sur le côté. Je pus voir le corps inanimé de Gologmolva, une flèche plantée entre les deux yeux.

- Ca répond à ta question ? cracha la Capitaine.

Elle me lâcha et se releva complètement. Les deux Malledhrims revinrent vers moi et me saisirent de nouveau par les épaules.

- Kintyra, elle ne peut plus rien faire ? demanda Moela.
- J'ai mis le pendentif dans la boîte que nous a remise Dame Galadriel. Elle m'a assurée que cela bloquerait les pouvoirs de l'esprit de Chandra. Lizeth est inoffensive.
- Chandra est toujours dans le collier ?? l'interrogeai-je, surprise par la nouvelle.

Ma sœur ne me répondit pas. Elle s'éloigna et rejoignit Orchysdal et Eljoying. Toutes les deux semblaient aussi avoir passé un sale quart d'heure.

- Nous devons partir, annonça ma sœur. Pour l'instant, le plus important est de filer le plus vite possible avant que les garnisons des autres commandants n'arrivent. Nous allons repasser par les geôles. Les tonneaux de solanacées ne feront bientôt plus effet, alors nous ferions mieux de nous dépêcher.

On me prit sous les aisselles et l'on commença à me traîner à travers la pièce.

Alors que tous les regards des autres Cavaliers Solidaires me dévisageaient, je ressentis une énorme vague de culpabilité.


- Amyn, que t'est-il arrivé ? soufflai-je, les larmes aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 1 Avr - 19:39

Euh .... il s'est passé quoi la ??? confused2

Attends un peu, on était avec Amyn, le collier, Chandra, Lizeth et la ... c'est comme si tout ça n'existait pas et on revient en avant (ou en arrière) ?

J’avoue que je suis perdue la, mais il me manque peut être la suite pour bien comprendre :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Dim 1 Avr - 20:05

@Cellebiel hé ouais, tout comme Lizeth, perdue de chez perdue.

C'est normal.

Mais il y a une explication, ne t'inquiète pas. Quoi que tu es assez proche de la vérité Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 2 Avr - 9:30

Alors j'attends la suite :)

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 23 Avr - 14:39


Dézoulée de mettre autant de temps pour écrire ^^'

BG#92

Le vent soufflait tout autour de moi, gentiment. C'était une petite brise matinale agréable qui sentait bon les pins. L'air et les oiseaux, la faune locale, des centaines de sons connus, rassurants. Des bruits de pas me firent sortir de l'état second où je me trouvais. Ils venaient d'un peu plus loin. Je me levai et m'approchai d'un précipice. En contrebas, je vis les restes d'un feu de bois qui terminait de se consumer. L'endroit me rappela vaguement quelque chose. Lorsque je vis quelqu'un sortir d'entre deux arbustes, je m'accroupis, la main à la ceinture. Puis aussi doucement que possible, je me mis à plat ventre et rampai vers le bord. En bas, je me vis en train de préparer un sac de voyage. Tout près, un grand Elfe aux cheveux d'argent.

- Tout va bien, Rosalynd ? entendis-je tout à coup.
- Oui. J'ai cru qu'on nous observait. Ça devait être un animal.

Rosalynd ? Était-ce là un de mes souvenirs ? L'Elfe tourna la tête et je pus voir son visage. Il s'agissait de Dirvrelleth.

- Il est temps que l'on rentre à la maison, un peu de civilisation nous fera le plus grand bien, dit-il.
- Je te signale que c'est toi qui a insisté pour que nous restions plus longtemps ici, répondit Rosalynd, la voix pleine de reproche. La punition a assez duré, non ?
- Ne sois pas si amère, Rosalynd, gronda le Chasseur. Galaenthir m'a donné carte blanche pour que je m'occupe de toi. Tu as fait des progrès depuis trois semaines.
- Peut-être, mais je ne suis pas une enfant.
- Ah non ?

Je le vis faire un sourire en coin. Quant à cette Rosalynd, elle faisait une moue réprobatrice, et après avoir levé les yeux au ciel, elle reporta son attention sur les bagages. Tout à coup, un bruit de branches retentit dans les fourrées. Rosalynd et Dirvrelleth préparèrent leurs arcs, prêts à agir. Il n'était pas difficile de comprendre que la situation allait bientôt tourner au vinaigre. Amynduilas n'était certes pas là, et bien entendu, la conversation était bien différente à présent, mais j'étais maintenant à l’affût de l'arrivée des trois Trolls. Mon cœur s'accéléra.

L'attaque ne fut pas aussi surprenante que dans mon souvenir. Les deux Chasseurs étaient parfaitement concentrés, et ils n'eurent aucun mal à esquiver les premiers assauts des arrivants. Que dire de plus si ce n'est que du début à la fin, ils frappèrent vite et bien, même si parfois je voyais qu'ils hésitaient sur la prochaine action à faire. Le dernier Troll, celui qui semblait le plus intelligent, remarqua cette petite désynchronisation et en profita. Dirvrelleth fut projeté en arrière et il se réceptionna juste au bord du précipice. Les pierres cédèrent sous son poids et il commença à glisser dans le vide. Rosalynd sauta alors sur le dos du Troll et enfonça sa dague dans le cou du monstre, à de nombreuses reprises, jusqu'à ce que ce dernier s'écroule, mort. Puis elle se précipita au bord du gouffre et avant que Dirvrelleth ne lâche prise, elle l'aida à remonter sur la terre ferme.


- Tu n'as pas assez protégé ton flanc, Dirvrelleth, heureusement que j'étais là !

Qu'est-ce que c'était que cette arrogance qui sortait de sa bouche ?! Rosalynd gardait un regard hautain et fier tandis que Dirvrelleth se redressait.

- Oui, heureusement que tu étais là !

Dirvrelleth tentait de cacher l'exaspération qu'il ressentait. Je ne pouvais qu'être d'accord avec lui. Que m'était-il arrivé pour que je sois aussi désagréable ?

Je repensai au moment où j'avais demandé après Amynduilas, et où personne ne semblait en avoir jamais entendu parler. Même Moela, pourtant son amie la plus intime, avait nié le connaître. L'idée que la destruction du pendentif dans ma réalité ait eu la conséquence d'effacer l'existence d'Amynduilas dans toutes les autres m'avait terrorisé. Et, après avoir vu la réminiscence de ma retraite dans la Trouée des Trolls, je me rendais compte que cela avait eu probablement de terribles répercussions sur mon comportement.  Je me rappelais très bien la retraite que j'avais passée avec lui. Cela avait été un véritable choc, mais j'avais fini par apprendre à canaliser ma colère. Là, j'étais définitivement hors de contrôle. Je n'oserais jamais contester les méthodes de Dirvrelleth, car je ne l'ai jamais vraiment connu, mais il avait vraisemblablement échoué dans la mission qu'on lui avait confiée. Sans Amynduilas, j'avais commencé à dériver et à quitter le droit chemin qu'il avait tracé pour moi.

Je finirais par mépriser les autres membres de la confrérie et irais en courant dans les bras de Gologmolva. Oh, par Manwë, j'étais réellement devenue un monstre dans cette réalité.


***

Je me réveillai en sursaut, couverte de sueur. J'étais sur une paillasse à même le sol, dans une cellule humide. Je me mis à genoux et me pris la tête dans les mains. Je criai de désespoir en fondis en sanglot.

- Non, ça ne peut pas être vrai, non, non... scandai-je en pleurant.

***

Les jours passèrent, et j'en perdis le compte. Je restais prostrée sur ma paillasse, ne touchais à aucun des repas qu'on avait déposé près de la porte. J'avais fait d'autres cauchemars, avais eu d'autres réminiscences. Peu à peu j'avais sombré dans les ténèbres, et je ne pouvais être que spectatrice des horreurs que j'avais perpétrées. J'avais tué Galaenthir et Legalus, j'avais également assassiné cette jeune Elfe, Cellebiel, alors qu'elle tournait autour du groupe dans la Forêt Noire. Mon pendentif s'était alimenté de toute cette violence, et mes pouvoirs s'étaient considérablement accrus. J'avais un respect immense pour Gologmolva, qui m'avait révélé être un esprit qui avait pris possession du corps de mon père. Et malgré toutes les cachotteries, j'avais adoré son plan. Puis nous avions capturé les Cavaliers Solidaires, ou ce qu'il en restait, et avant qu'on nous arrête, j'avais égorgé Dirvrelleth. J'avais senti le goût du cuivre dans ma bouche, puis m'étais réveillée pour me rendre compte que je m'étais mordue la langue jusqu'au sang.

Je méritais mon sort, j'étais devenue l'ennemie, il fallait bien que je paye pour mes actes.

Mon esprit était embrouillé, par le manque de sommeil, par le manque de nourriture, par ces affreuses images, ces sensations de haine contre moi-même, et contre les autres. Dans un moment de lucidité, je me surpris en train d'arracher mes cheveux, un à un. Pourquoi suis-je en train de lutter ? Pour la justice ? Pour rétablir la vérité ? Pour ... comment s'appelle-t-il déjà ?


- S'IL-VOUS-PLAIT, QUELQU'UN !!!! hurlai-je soudain.

Je m'étais précipitée contre la porte, et tentais de la tambouriner le plus fort possible. Oh, par Manwë, je suis si faible. Je me rendis compte que j'avais retourné mon repas en allant vers la porte. Je me mis à quatre pattes et essayai de trouver les morceaux de nourriture. Tout avait un goût de poussière. Non, non, non, je dois me souvenir, je dois me souvenir de lui. Aidez-moi...

Je sombrai dans une torpeur indéchiffrable.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 25 Avr - 12:51

Ha c'est plus clair et plus constructif pour ma part :) Je me creuse moins la tête à essayer de comprendre ^^
Lizeth semble tout aussi perdu mais moi beaucoup moins, continue !
Au passage je peux savoir pourquoi Lizeth tue Cellebiel même si c'est dans un accès de rage Razz Elle sait se défendre hein ! Very Happy

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 25 Avr - 13:18

@Cellebiel a écrit:
Au passage je peux savoir pourquoi Lizeth tue Cellebiel même si c'est dans un accès de rage Razz Elle sait se défendre hein ! Very Happy

La Lizeth méchante est complètement du côté obscur dans cette réalité là. On peut aussi se poser la question de que fait Chandra dans tout ça. On n'en parle plus, même si dans cette version, le pendentif n'est pas brisé et est toujours lié à la Chasseuse. Au début, on lit bien que Kintyra met le pendentif dans une boîte spéciale pour empêcher Lizeth d'utiliser ses pouvoirs maléfiques.

En fait, c'est la volonté de la bonne Lizeth qui a fait que Chandra ait changé et qu'elle ait voulu mettre un terme à ses agissements ainsi qu'à ceux de Gologmolva/Aralyon.

Et pourquoi elle tue Cellebiel ? Je pense qu'elle n'a pas souhaité laisser un témoin du passage de Gologmolva se balader dans les parages. Même si Celle sait se défendre, Lizeth est cruelle et extrêmement puissante.

Lizeth n'est pas restée longtemps avec le groupe, on peut supposer qu'elle s'est baladée un peu où elle l'a voulu, tout comme Kintyra l'a fait dans la vrai réalité. Kintyra était bien moins méchante, là, Lizeth a tué Legalus en plus de Galaenthir au lieu de partir comme sa sœur et de leur donner une chance de s'en sortir. Tout le BG serait à réecrire dans cette nouvelle version. Kintyra prendrait probablement la place de Lizeth, même si évidemment, on ne pourrait avoir toute la partie pendentif presque cassé dans les Monts Brumeux, ou d'autres scènes.

En définitive, sans Amynduilas, c'est le gros bordel. C'est un fait que Chandra aurait dû prévoir. Elle ne voulait pas qu'il arrive cela à Lizeth, pas vraiment pour le fait que la réalité serait altérée, sinon plus pour le fait qu'il fallait réinitialiser le pendentif, (genre, ça aurait peut-être fait une énorme explosion qui aurait tout détruit autour puisqu'il y avait énormément de pouvoir dans le collier). Néanmoins, je ne suis pas sûre que Lizeth aurait changé grand chose à la réalité, que l'impact de sa disparition aurait eu une plus grosse répercussion. Mais bon, ceci est une autre histoire ... à méditer :p

Voilà, c'était quelques idées volantes pour faire patienter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 26 Avr - 12:24

J'aime bien des idées volantes comme ça ^^
Tu vois je comprends mieux maintenant avec tes explications. On sent bien que toute l'histoire est complexe et que tu as les tenants et les aboutissants de toute cette trame. C'est bien, ça me plait Wink

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 26 Avr - 19:24

@Cellebiel a écrit:
J'aime bien des idées volantes comme ça ^^
Tu vois je comprends mieux maintenant avec tes explications. On sent bien que toute l'histoire est complexe et que tu as les tenants et les aboutissants de toute cette trame. C'est bien, ça me plait Wink

Cellebiel

Merci, Cellebiel, en août ça fera deux ans que j'écris le BG, et je ne m'imaginais pas aller si loin ou avoir certaines de ces idées. On pourra dire que l'attente a fait mûrir l'histoire, j'avoue qu'il y a sûrement des incohérences ou des trucs que j'aurais dû intégrer ou omettre (ou changer), mais j'aime bien les histoires tordues. Ca en fait pas un best seller, mais ça me fait plaisir de divertir d'autres personnes.

Pis bientôt, y'en a un qui va être intéressé (je ne cite pas @Lyan) car il aura enfin ce qu'il a demandé, mais comment ça va tourner, je n'ai pas encore arrêté toutes mes idées.

Jusque là, si je veux faire bouger l'histoire, il va falloir que je fasse sortir Lizeth du trou (sa cellule et/ou sa déprim').

D'ailleurs en parlant de cellule, le screen vient de la prison de Bree, mais je ne sais pas trop où ils ont pu enfermer Lizeth (Bree c'est vraiment trop loin de la FN). Il y a bien les cellules de Felegoth, j'ai visité la cité de Thranduil et alalaaaa comme c'était beau. Ca m'a fait aussi pensé que c'était là qu'habitait (aurait dû habiter) Amynduilas et Belwen...
Ceci-dit, à l'époque de mon histoire, l'anneau n'est pas détruit donc la magie noire sévit encore par là-bas, donc j'imagine mal les CS se sauver au nord.
Y-a-t'il une prison en Lothlorien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Cellebiel

avatar

Messages : 459
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 27
Localisation : En bord de mer

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Jeu 26 Avr - 20:13

Il n'y a peut être pas de prison en Lothlorien, enfin pas à ma connaissance, mais après tout, nous ne sommes pas censés tout savoir. Alors ça ne me choquerais pas que tu en crées une.

Après rien t'empêches (quand tu l'auras fini), de modifier une ou deux petites choses si tu le souhaites :)
Rien n'est définitif.

Cellebiel
Revenir en haut Aller en bas
Lyan

avatar

Messages : 1015
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 39
Localisation : débit de boisson (ou perpignan parfois)
Humeur : rock'n roll

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Ven 27 Avr - 2:16

Pirateriiiiiie ! Very Happy pirat Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Myrhendil

avatar

Messages : 347
Date d'inscription : 18/01/2016
Localisation : Un caillou au bout du monde
Humeur : Zen en général

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Ven 27 Avr - 10:50

Hé oui ! On voit plus clair. Deux ans déjà ! Comme le temps passe vite !

Vivement les pirates... pour Lyan, un peu pour nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Zyniortoh

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 18/01/2018
Localisation : Sur ce forum
Humeur : Parade, esquive, blocage

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Lun 30 Avr - 9:52

Il y a beaucoup de prison, mais le pire reste l'enfermement mental.
mais pourquoi enfermer Lizeth quand Lyan le mérite mille fois plus.
Revenir en haut Aller en bas
Lizeth

avatar

Messages : 967
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 30
Localisation : Clamart

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 2 Mai - 6:51

Ahhh, y'a des gens qui savent se faire petit quand ça va mal, Zyzy. Des grands malfrats en liberté tandis que des plus petits criminels sont derrière les barreaux. Je n'irais pas jusqu'à dire que @Lyan est plus intelligent que Lizeth, car un coup du sort à permis aux gentils de la pincer, elle et Gologmolva/Aralyon. Une fois que Lizeth et Lyan seront réunis, on verra bien l'impact qu'elle aura sur lui, car elle en a toujours un.

J'essaye cette semaine de réfléchir sur la suite, vous aurez bientôt de la lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.helene-jacquin.toile-libre.org
Lyan

avatar

Messages : 1015
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 39
Localisation : débit de boisson (ou perpignan parfois)
Humeur : rock'n roll

MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   Mer 2 Mai - 7:35

hé hé , moi non plus j'irai pas jusqu'à dire ça Wink

de toute façon , c'est pas les aventures de Lyan , je suis là pour lire LES AVENTURES DE LIZETH girl_flirt
elle est débrouillarde , je suis sûr qu'elle va bien s'en sortir Very Happy
( ps : elle sait nager au fait ? )

pour le pirate , on sait c'que c'est la vie d'un pnj , c'est pas toujours noel , il a une petite chance on va dire , tout dépend de Liz , c'est pas mon histoire pirat
( on a précisé que les pirates sont bons en évasion ? en même temps pas le choix vu qu'ils sont souvent condamnés à mort...à tort bien entendu... )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lizeth Heliandil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lizeth Heliandil
Revenir en haut 
Page 34 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lizeth Heliandil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Background et Role Play :: Background-
Sauter vers: